Yamauchi mise sur l'industrie 4.0 avec le SmartMONITOR de WERMA

Yamauchi mise sur l'industrie 4.0 avec le SmartMONITOR de WERMA
vendredi 18 octobre 2019Description
Pour Yamauchi Corp N. V., le SmartMONITOR de WERMA est une étape supplémentaire sur le chemin de la digitalisation

Située à Hasselt en Belgique, l'entreprise technologique Yamauchi s'est donné comme objectif d'optimiser continuellement son propre processus de production et d'éliminer les arrêts de production en se concentrant sur l'industrie 4.0. Par le passé, l'entreprise a été trop souvent confrontée à des dysfonctionnements de machines sans en connaître la cause exacte. En cherchant une solution à ce problème, l'entreprise a découvert le système modulable astucieux basé sur un réseau d'ondes radio, le SmartMONITOR de WERMA. Ingénieuse solution de substitution à la collecte automatisée de données, le SmartMONITOR permet de connaître instantanément la fréquence et les causes des arrêts de production, et offre des pistes concrètes pour l'optimisation des processus.

Une transparence totale sur plusieurs halls de production de pièces de matière plastique moulées par injection


Yamauchi Corp. N.V. (Belgique) est une filiale du groupe japonais Yamauchi Corporation. Située à Hasselt en Belgique, la société anonyme est spécialisée dans la fabrication de pièces de matière plastique moulées par injection, entre autres pour l'industrie automobile et des batteries.

Chaque année, la filiale de Hasselt (Belgique) produit plus de 1 milliard de pièces en plastique. Pour garantir un niveau de qualité élevé, l'entreprise doit bien entendu optimiser constamment ses processus. Afin de pouvoir également répondre aux strictes exigences de ses clients à l'avenir, l'entreprise a pour ambition d'être totalement prête pour l'industrie 4.0 d'ici 2020. « Nous avons 50 machines de moulage par injection réparties sur deux halls de production. La totalité du parc de machines est contrôlée par trois employés », souligne Rudi Vermeulen, le directeur de l'usine Yamauchi à Hasselt.

En cas de dysfonctionnements, l'entreprise faisait jusqu'alors face à deux grands obstacles : la distance de 100 mètres séparant la première et la dernière machine, ainsi que le mur en béton séparant les deux halls. En raison de ces caractéristiques spatiales, il arrivait souvent que des dysfonctionnements de machines ne puissent être détectés, et donc résolus, pendant un certain temps. C'est pourquoi Yamauchi se lança dans la recherche d'un système modulable permettent de signaler les dysfonctionnements de manière fiable, mais également de transmettre les données des machines à un poste de contrôle centralisé. Ces informations devaient en outre pouvoir être consultées sur un Smartphone depuis n'importe quel endroit.

D'une simple pression sur un bouton, SmartMONITOR fournit toutes les données importantes provenant de tous les postes de travail manuel ainsi que de toutes les machines et installations. Le SmartMONITOR de WERMA est composé d'émetteurs qui viennent s'intégrer aux colonnes lumineuses et transmettent leurs statuts par signal radio à un récepteur radio. Le récepteur radio collecte toutes les données, puis les transmet à une base de données. Grâce au logiciel fourni, ces données sont ensuite affichées sur un poste de contrôle centralisé. Tout est documenté, les rapports proposent également diverses solutions pour améliorer durablement les processus et la productivité. En cas de problème, les temps de réaction sont ainsi raccourcis, le processus de fabrication est optimisé et plus aucun arrêt de production ne peut passer inaperçu.

Une baisse de 20 % des arrêts de machines de production en moyenne


Dans l'usine belge de Yamauchi, les colonnes lumineuses de WERMA étaient déjà utilisées depuis des années pour communiquer le statut de chaque machine. C'est dans une revue spécialisée que l'entreprise découvrit la possibilité de les compléter facilement par le dispositif de surveillance de machines SmartMONITOR. Le directeur de l'usine, Rudi Vermeulen, fut alors immédiatement convaincu de son application. Puisque l'entreprise était déjà en contact avec WERMA, Kurt De Pauw, Chargé de compte technique, put ainsi fournir en peu de temps un kit de démonstration pour effectuer les premiers tests. « Une fois le kit de démonstration installé, la source de nombreux arrêts de production fut rapidement déterminée : la matière première ! », indique Vermeulen. En effet, 96 signaux d'alerte furent émis pendant la phase de test de 21 heures. Les données du SmartMONITOR permirent alors de déterminer avec précision que ces messages d'alerte étaient liés au renouvellement des lots de matériaux de production.

Au bout de quelques heures, le premier problème fut ainsi localisé et résolu en peu de temps. En conséquence, chacune des 50 machines de moulage par injection de Yamauchi fut équipée d'un émetteur radio Slave Performance. Grâce au logiciel fourni, Yamauchi peut désormais consulter à tout moment le statut de chaque machine depuis divers écrans. Des colonnes lumineuses mises en réseau ont également été installées dans la cantine et la zone extérieure, qui ne comportent aucun écran, afin d'informer les employés concernés grâce à des signaux optiques et acoustiques. Ceci est rendu possible grâce à la fonction Head of Line. Les statuts des machines sont signalés tout simplement via une colonne lumineuse disposée à un endroit visible, ce qui permet de raccourcir encore plus le temps de réaction. Grâce à ces mesures continues d'optimisation, les arrêts de machines ont ainsi pu être réduits de 20 %.

Une alternative économique grâce au système SmartMONITOR WERMA


« Il aurait été possible de faire appel à un système intégral de collecte de données proposé par le fabricant des machines. Mais de tels systèmes sont complexes, bien plus onéreux, et leur intégration très chronophage », souligne Vermeulen. Pour Yamauchi, l'intégration simple et rapide garantie par le système SmartMONITOR a été un avantage décisif et la raison du choix de la solution WERMA. Le SmartMONITOR a été rentabilisé en très peu de temps et a prouvé être la bonne décision. « De plus, le système nous permet également de compter les pièces. Nous pouvons ainsi prévoir la finalisation de commandes et mieux estimer les temps de préparation, ou effectuer des comparaisons entre le prévisionnel et le réel pendant le traitement de la commande. Nous allons désormais équiper chaque nouvelle machine dès son installation avec des colonnes lumineuses et le système SmartMONITOR de WERMA. Notre production sera ainsi continuellement optimisée et nous pourrons proposer de meilleurs services à nos clients ! », déclare Rudi Vermeulen avec le sourire.
Devis groupés (0)