Un nouveau module de communication igus pour interpréter les données machines

Un nouveau module de communication igus pour interpréter les données machines
mardi 23 avril 2019Description

Le module icom.plus permet une maintenance prédictive avec une intégration flexible des données pour une sécurité TI élevée
Planifier la maintenance de manière prédictive, tel est l'objectif de la société igus avec « ses plastiques intelligents ».Des capteurs intelligents mesurent par exemple l'usure des chaînes porte-câbles, des câbles, des plateaux tournants ou des guidages linéaires. Avec le nouveau module de communication icom.plus, le client peut maintenant choisir la forme sous laquelle il souhaite connecter les données fournies par les capteurs. Il peut intégrer et extraire ses données comme il le souhaite, d'une version offline pour les milieux restrictifs à une connexion des données au serveur igus pour une commande automatique des pièces de rechange.

Sous le terme isense, igus commercialise une gamme très variée de capteurs qui saisissent l'état de composants igus tels que câbles ou chaînes porte-câbles. Ces produits mesurent l'usure pendant le service, entre autres, et donnent l'alerte dès qu'une réparation ou un échange est nécessaire. Leur connexion au module de communication icom permet de transmettre les données à un système intelligent. Le module peut être connecté à tous les capteurs igus. Avec des capteurs mesurant par exemple, l'usure de la surface de glissement ou bien de la liaison boulon/alésage de la chaîne porte-câbles, avec des capteurs de détection de la rupture et des forces de traction et de poussée ou encore avec des capteurs de surveillance des câbles. Une fois les valeurs mesurées par un capteur transmises au module icom, elles doivent être « interprétées », c'est-à-dire comprises afin qu'une instruction d'action puisse être générée. Jusqu'à présent, cela était possible par connexion au Cloud igus. Face à l'importance accrue de la sécurité TI, de nombreuses entreprises misent de plus en plus sur la mise en place de systèmes SCADA propres. C'est la raison pour laquelle igus a perfectionné son concentrateur de données pour en faire le produit icom.plus. Le nouveau module permet au client de connecter les données de la manière qui lui semble la meilleure pour son installation.

Connexion flexible des données grâce au nouveau module 3 en 1
Le module icom.plus est programmé avec de premiers algorithmes de durée de vie par l'intermédiaire de configurations en ligne igus. La particularité du nouveau module de communication réside dans le fait qu'il peut être utilisé hors ligne sans fonction de mise à jour, si le client le souhaite, après son installation en ligne. Dans ce cas de « semi-hors ligne », l'appareil a besoin, pendant une « phase d'apprentissage » initiale, d'un accès IoT temporaire, court et sécurisé au serveur igus afin d'adapter les algorithmes de mouvement au profil de mouvement et au milieu de l'application du client. Dans les milieux très restrictifs, la mise à jour peut aussi être assurée complètement « hors ligne » dès le début en faisant appel à un support de stockage.


Ainsi, l'utilisateur peut aménager la connexion du module et donc de ses données de manière flexible et trouver le juste milieu entre maximisation de la durée de vie et sécurité TI. Le profil de mouvement nécessaire pour le calcul de la recommandation d'entretien est directement extrait de la commande par l'intermédiaire du système bus de la machine. Les informations sur le nombre de jours restant jusqu'au prochain entretien recommandé ainsi que les messages d'alerte, à définir librement, sur les modifications inhabituelles des données des capteurs, seront transmis à la commande numérique de la machine par la même voie. L'utilisateur est informé directement par affichage sur l'écran de l'installation ou par ses propres systèmes SCADA.

Maintenance prédictive par connexion au serveur igus
Lorsque le module icom.plus est en ligne, il y a un ajustement permanent de la durée de vie indiquée avec le Cloud igus afin de maximiser la durée de vie de l'installation tout en minimisant le risque de défaillance. Les données du Cloud sont le résultat des 10 milliards de cycles de tests qu'ont effectués chaînes porte-câbles et câbles dans le laboratoire de tests d'une superficie de 2.750 mètres carrés de l'entreprise. Elles permettent à igus, grâce à l'apprentissage automatique et à l'intelligence artificielle (IA), de fournir des informations précises sur la durabilité des solutions mises en œuvre et d'informe à temps l'utilisateur de la nécessité d'un approvisionnement en pièces de rechange.

Devis groupés (0)